Débroussaillage sans utilisation de pétrole

Je viens de lire une brève sympathique dans "20 minutes" : il y a un an, une jeune femme, Marjorie Deruwez, a créé son entreprise Ecozoone positionnée sur un créneau original : l'utilisation d'animaux de ferme pour l'entretien ou le débroussaillage d'espaces verts. Ses clients sont des collectivités locales ou des particuliers. Compte tenu de la demande, les broutards s'élevent maintenant à 80 : des ânes, des chèvres, des vaches et des poneys, qui sont affectés à la tâche de débroussaillage en fonction de la spécificité de la zone à "traiter". L'objectif de la créatrice d'entreprise c'est de "remplacer les outils mécaniques par des moyens écologiques et non polluants" ; et j'ajouterai aussi qu'ainsi on fait également de sacrées économies d'énergie : énergie pour produire des machines (tracteur + gyrobroyeur), énergie pour les faire fonctionner, ... Alors que les chèvres ou les vaches en plus sont susceptibles de produire du lait à certaines saisons C'est quand même vachement plus astucieux que ce qui se passe actuellement près de notre ferme en Normandie, où certains champs sont tondus par des engins à moteur, pendant que les vaches sont parquées dans des stabulations où elles mangent des tourteaux de soja OGM importés de l'autre bout de la planète ! Pour en savoir plus, n'hésitez pas à les contacter : http://www.leptitchene.com/ecozoone.htm

Laissez un commentaire

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

:mrgreen: :neutral: :twisted: :shock: :smile: :???: :cool: :evil: :grin: :oops: :razz: :roll: :wink: :cry: :eek: :lol: :mad: :sad: