La visite de Stéphanie de l’Atelier des Muses

Depuis que j'ai ouvert mon magasin, plein de rencontres sympas. Ainsi l'autre jour à l'heure du déjeuner, une personne frappe à la porte vitrée : une personne de l'équipe m'indique que c'est quelqu'un que je connais mais que je ne connais pas ! Et c'est vrai ; en effet, quelle bonne surprise, c'est Stéphanie Muzard de l'Atelier des Muses. Le miracle d'internet fait qu'on peut échanger fréquemment, parfois de longues heures avec des personnes qu'on n'a pas rencontrées mais avec lesquelles un vrai échange a eu lieu. Et parfois on se rencontre pour de vrai. Stéphanie fait partie du monde virtuel et réel 😉 Et elle m'a gentiment apporté une copie de son film qu'elle m'a dédicacé ! Comme Manu Larcenet, elle a fait son retour à la terre ; elle est au fin fond de la campagne profonde du Quercy, et à partir de son clavier, elle interpelle les politiques, les responsables de tout poil, ... pour qu'ils interdisent les OGM, les pesticides, accordent des terres aux petits paysans,.... Elle vient de réaliser un film "Sans terres et sans reproches" qui a le soutien de Christian Vélot (le lanceur d'alerte dont j'ai parlé à de nombreuses reprises sur ce blog) ; pour la diffusion de son film il lui faut compter sur le soutien financier de personnes engagées sur les mêmes causes qui souscrivent aux premiers tirages du DVD pour la modique somme de 17 euros. Son film c'est la rencontre avec une paysanne boulangère en recherche de terres, des agriculteurs retraités, une institutrice (et « femme d’agriculteur »), un maraîcher en biodynamie, deux éleveurs de brebis, une chevrière, une apicultrice et productrice-transformatrice de petits fruits en bio... Ces agriculteurs pas comme les autres ont développé un projet « atypique » et se sont installés, sans être dans le moule familial (ils ont décidé de faire à leur façon leur "retour à la terre "!). Ils témoignent des difficultés que rencontre un nouveau venu pour accéder à un foncier « cadenassé par la PAC » (les primes sont allouées en fonction des surfaces, ce qui incite à cumuler les hectares). Stéphanie ne manque pas l'occasion de nous dire son refus des OGMOrganismes Génétiquement Modifiés et son soutien à l’agriculture biologique, la spiruline et au BRF (Bois Raméal Fragmenté). Si ce film relate les vraies difficultés rencontrées lors des installations, il a aussi pour ambition de susciter d'autres "retours à la terre" de la part de celles et ceux qui ont compris que "Résister est un verbe qui se conjugue au présent - Lucie Aubrac". En tout cas, je suis vraiment contente d'avoir eu l'occasion de la rencontrer. Si vous voulez en savoir plus sur son film vous pouvez consulter la bande annonce : http://www.dailymotion.com/latelevisionpaysanne/video/10798917 écouter l'émission de radio qui lui a été consacrée : http://www.dailymotion.com/babkicoule/video/x72p58_sans-terres-et-sans-reproches-radio_news et bien évidemment demander à faire partie des premiers souscripteurs (voir fichier joint). bulletin-de-souscription-film-atelier-des-muses

Laissez un commentaire

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

:mrgreen: :neutral: :twisted: :shock: :smile: :???: :cool: :evil: :grin: :oops: :razz: :roll: :wink: :cry: :eek: :lol: :mad: :sad: